GENRE

genre, c'est quoi ?

Une ne se sent pas femme, une ne se sent ni homme, ni femme. Des fois, pendant l'amour ou dans un regard scrutant, elle se rappelle qu'elle est femme.


Un se sent homme. Un ne se sent pas. Mais il sait, au fond, que ça ne correspond pas. Qu'il faut trouver. Moi, c'est quoi ?



En se posant la simple question : qu'est-ce que c'est d'être femme, qu'est-ce que c'est d'être homme ?, Genre invite le corps à parler, à chercher.

Titubant, il explore et fait surgir des questionnements plus précis :

Comment les spécificités physiologiques liées à mon sexe interfèrent dans mon identité ?

Qu'est-ce que mon corps peut faire, et ne peut pas faire ?

Ou bien... qu'est-ce qu'on lui autorise ?

Si on m'enlève mes attributs sexuels, qu'est-ce qu'il reste de moi ? Et si c'était d'autres parties de mon corps qui m'étaient enlevées, ce serait toujours moi ?

Que signifient pénétrer ou accueillir ? Peut-on développer une intimité où les rôles ne sont pas d'emblée assignés et laisser la complicité découvrir les possibilités que nous offrent nos corps ?



Ces êtres écoutent les résonances de leur identité sexuelle : « féminine, virile, mou, sombre, invisible, décalé, créateur, ancestrale, mollusque, fonceur, hilare … »

Multifacettes, les échos ne font pas duel mais mailles d'un même cocon d'où émerge un être multihybride qui éclate cette altérité qu'on lui impose. Pourquoi penser deux et non pluriel ? Peut-on effacer le genre et laisser naître une société qui affirme l'être composite ?





Pièce pour 4 danseurs

chorégraphe : Laetitia Marie

danseurs : Caroline Gonzalez, Samir Chiguer, Vassia Chavaroche, Mell Desmaroux

 
 

07 82 60 18 12

photos créditées par :

@Jon Whoami Créations

@ Slash Point Haut